• Swanhilde ABELÉ

Les nouvelles de fin mars 2022


Bonjour!

Je vous espère en forme avec ce printemps !

Le quotidien change quand il fait assez chaud pour laisser la porte latérale ouverte, que je peux ouvrir les placards et laisser s’engouffrer l’air chaud dans les moindres recoins, quand Tara reste dehors au soleil et que je peux la surveiller d’un coin de l’œil depuis mon ordi car la porte est ouverte !

Cela vient aussi me questionner sur l’ouverture de mon intimité (ma maison) sur l’extérieur. Car un promeneur, si je laisse ma porte latérale ouverte, peut voir l’intérieur et l’ensemble de ma maison, en passant par ma trousse de toilette qui est accrochée au mur, à ma gouttière dentaire que je laisse baigner dans une solution nettoyante dans un verre sur le bar de ma cuisine ( la gouttière c’est parce que je grince des dents ! ).

Moi qui suis protectrice de mon espace, qui aime les cocons et la nature, pas évident de trouver le bon équilibre entre l’intérieur, l’extérieur. Qu’est ce que je montre, qu’est ce que je garde pour moi...

Je me positionne toujours, si je peux, dos au chemin le plus fréquenté, mais bon parfois je m’adapte au spot !

Amène aussi la question de la discrétion. Être discrète c’est dans mon ADN, depuis toujours je le suis et adulte, je cherche à trouver de la liberté dedans. Me montrer, m’adapter, être très discrète, me faire entendre, etc. Je me dis que c’est pour les femmes, un sujet pas évident dans notre société.

En plus la discrétion, est pour moi, une manière de me protéger. Si personne ne sait à quoi ressemble mon van à l’intérieur, ça peut éviter de donner des envies de venir voir. Parfois, je me « masculinise » dans ma manière de m’habiller pour me sentir tranquille, car il faut bien dire que je croise plus d’hommes que de femmes dans les espaces extérieurs (rue, jardin, chemins, etc). Puis je laisse peu affaire dehors, plus facile pour déguerpir en urgence mais surtout je pense que je dérange moins ainsi. On m’a jamais demandé de partir d’un spot alors que c’est arrivé à d’autres sur des endroits où je suis passé aussi. La chaleur, le printemps, l’été, pousse l’énergie vers l’extérieur, elle veut sortir, c’est le mouvement de la vie. A moi, de trouver, ma manière d’être nomade en van, en été, de sortir de l’hiver !

Même si les températures ont prévu de chuter à la fin de la semaine et où je suis ils ont même prévus de la neige !


Je prends énormément de plaisir à me former ! La formation que je suis pour compléter mes connaissances sur le système digestif et comment les plantes peuvent aider est passionnante ! J’ai appris à accompagner un reflux gastrique, une colopathie fonctionnelle, la maladie de crohn. C’est tellement complexe! Mais il existe des stratégies à essayer, c’est passionnant !

J’ai 2 clients en ce moment qui ont de gros soucis digestifs, je les accompagne de mon mieux. Avoir des résultats prend du temps, le chemin de guérison n’est pas uniforme en plus. Puis dans ces déséquilibres-là, c’est mieux si on change aussi son alimentation, son rapport au stress, sa façon de manger, etc. Difficile à mettre en place souvent !

J’ai participé pour la première fois à un live sur instagram. Une amie qui est conseillère en symptothermie (méthode de contraception naturelle) et doula , a organisé une semaine de « lives », où elle discute pendant presque une heure avec une femme qui accompagne les femmes qui ont des problèmes au niveau hormonal. Il y a eu une naturopathe spécialisée dans le post pilule, une praticienne en ayurvéda, une praticienne en yoga de la fertilité et moi herbaliste. C’était un peu stressant comme expérience mais je suis contente de moi, j’ai pu parler de plantes et de ma pratique tranquillement. Les jours suivants, j’ai écouté les autres discussions et de voir toutes ces femmes accompagner d’autres femmes dans le besoin, j’ai trouvé ça géniale. J’ai été touchée par ce qui en ressortait le plus, selon moi, la bienveillance envers soi-même et l’amour. Lorsque l’on souffre ainsi d’endométriose ou de règles douloureuses, je trouve génial de voir qu’il existe différentes thérapies pour aider, proposées par des femmes qui ont le cœur bien ouvert et qui transmettent depuis un espace de connaissance et d’expérience.

Voilà pour les nouvelles.

Prenez soin de vous et bon printemps !

Swanhilde

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

REJOIGNEZ MA NEWSLETTER

Découvrez d'avantage
l'univers des plantes médicinales

et des fleurs de Bach !

Suivez mon voyage et les herboristes que je rencontre.