• Swanhilde ABELÉ

Les nouvelles de fin mai 2022


Ces dernières semaines je suis allée rencontrer une herboriste qui a ouvert son herboristerie à Gignac dans l’Hérault vers Montpellier. J’aime pouvoir aller à la rencontre grâce à mon van .

Lucie (l’herboriste) a ouvert l’herboristerie Madame Aubépine il y a un an juste après la fin de sa formation en herboristerie à Inderplam (une école d’herboristerie à côté de Montpellier). J’ai passé un bon et super moment à bavarder avec elle de son activité, des plantes, de ses fournisseurs et c’était une très chouette rencontre ! Elle fait très attention à la qualité des plantes et produits à base de plantes qu’elle vend. Elle travaille principalement avec des producteurs locaux et estampillés Nature et Progrès ou Syndicat des Simples. Elle propose des plantes sèches à l’unité et fait aussi ses propres tisanes.

Vous pouvez y aller pour avoir des conseils sur vos soucis de santé et acheter tout ce dont vous avez besoin en plantes chez elle !

J’aime voir des herboristerie fleurirent comme ça, de + en + . Cela rend accessible les plantes, il suffit de pousser la porte. Je vous encourage vivement à aller là rencontrer si vous êtes du coin ou de passage ! Je rêve un peu d’un monde où il y aurait des herboristeries avec des herboristes compétents et respectueux de la plante et de la Nature, dans chaque ville ou village. Ce serait une façon de se soigner complémentaire avec la médecine classique. Cela pourrait même, dans certains déserts médicaux, proposer un service de soin, en lien avec un professionnel de santé. Je ne sais pas trop comment mais il faut inventer !


J’ai rencontré sur le parking d’un dolmen, perdu dans les vignes, une femme qui était très intéressé par mon van. Très curieuse et un peu inconsciente, elle a zieuté à travers ma fenêtre pendant que je travaillais. Un conseil, ne faites pas ça, c’est très intrusif ! ;-)

Je suis sortie de mon van et elle s’est confondue en excuses avant de me poser pleins de questions sur ma vie en van. Elle était très impressionnée que je vive seule. Elle désirait sauter le pas elle aussi, lâcher sa maison et devenir nomade mais le pas était difficile à faire à cause de peurs. On a discuté un moment pour finir par échanger sur nos métiers et elle aussi est thérapeute ! C’était une très chouette rencontre même si elle avait pas très bien commencé.


Je vous laisse avec ces 2 aventures.

A bientôt

Swanhilde

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

REJOIGNEZ MA NEWSLETTER

Découvrez d'avantage
l'univers des plantes médicinales

et des fleurs de Bach !

Suivez mon voyage et les herboristes que je rencontre.